menu

Accueil > Correspondances > 28 juillet 2008 : commémoration à Arras du 9 thermidor.

28 juillet 2008 : commémoration à Arras du 9 thermidor.

Une « photo de famille » retrouvée grâce à internet.

jeudi 29 septembre 2016

COMMÉMORATION DU 10 THERMIDOR A ARRAS

Contrairement aux années précédentes, la majeure partie des manifestations commémorant le 214e anniversaire de la mort de Maximilien Robespierre et de ses camarades, se sont déroulées à Arras, ville natale du révolutionnaire dont on a fêté récemment les 250 ans. Les Amis franciliens de Robespierre ont toutefois tenu à faire perdurer la tradition de fleurir ce jour la plaque de la Maison Duplay à Paris, et y ont apposé une gerbe le matin en « petit comité ».

Hommage à Frédéric Degeorge

À 17 h, un hommage à Frédéric Degeorge a été rendu devant son monument au cimetière d’Arras. Journaliste arrageois puis député du Pas-de-Calais, Degeorge fut aussi l’un des premiers à défendre la mémoire de Robespierre à Arras. Sans nécessairement partager l’ensemble de ses convictions politiques, il convient d’admirer l’attachement dévoué aux idées de la liberté de ce républicain sincère du XIX siècle et saluer son courage civique à défendre les idéaux républicains sous la Restauration.

Présentation du livre à l’Office culturel

Puis à 18 heures, les participants (dont trois sont venus de Russie pour l’occasion !) ont assisté à la présentation de la brochure « Les portraits de Robespierre » précédée par un verre de l’amitié. Il a été rappelé que l’un des objectifs de l’Association reste l’édition des textes relatifs à Robespierre. En 20 ans d’existence, l’A.R.B.R. compte à son actif plusieurs publications dont certaines demeurent fort demandées, y compris les textes inédits de Robespierre figurant aujourd’hui dans le 11e volume de ses Œuvres. Pour la présente brochure, l’œuvre remarquable d’Hippolyte Buffenoir de 1910 consacrée à l’iconographie de Robespierre passant en revue les 400 représentations diverses du révolutionnaire, a servi de base. 50 images ont été sélectionnées pour être commentées et annotées.

À 19 heures, les Amis de Robespierre ont déposé une gerbe devant la maison de Robespierre. Prenant la parole, M. Christian LESCUREUX, secrétaire général de l’Association, a rappelé les événements tragiques de thermidor, puis l’histoire de la demeure rue des Rapporteurs où Robespierre avait vécu entre 1787 et 1789. Achetée par la municipalité d’Arras sur la demande insistante de l’A.R.B.R., la maison a été restaurée grâce au concours des Compagnons, à qui la mairie en échange a mis la maison à disposition jusqu’en 2012. Le rez-de-chaussée abrite depuis, deux expositions permanentes : l’une (bien modeste) consacrée à la mémoire de Robespierre, et l’autre – aux œuvres du Compagnonnage. Nonobstant, l’ARBR ne se cache pas de vouloir transformer la demeure en lieu de mémoire consacré à part entière à l’illustre Arrageois.

Christian Lescureux rappelle les évènements tragiques de Thermidor

Même un orage d’été s’abattant sur la ville vers 20 heures (!), n’a pas ébranlé l’élan des Amis de Robespierre. La journée bien réussie, fut couronnée par un repas républicain chaleureux et animé.



Photos du jour
Le matin, rue Saint-Honoré à Paris

Présentation du livre à l’Office culturel

La plaque de la maison de Robespierre fleurie, à Arras comme à Paris

Une manifestation bien réussie


Voir en ligne : l’article original