menu

Accueil > Connaître Robespierre > Robespierre, l’avocat artésien > « Sur les pas de Maximilien Robespierre, jeune avocat et homme politique (...)

Version imprimable de cet article Version imprimable

« Sur les pas de Maximilien Robespierre, jeune avocat et homme politique arrageois.. »

SOUSCRIPTION EXCEPTIONNELLE POUR AIDER AU TOURNAGE DU DOCU-FICTION

lundi 29 février 2016

Les contenus du docu-fiction servent aujourd’hui de support au scénario que sont en train d’écrire les "jeunes cinéastes d’APIA.

En introduction, nous donnerons la parole à un arrageois s’étonnant qu’il n’y ait pas de lieu consacré à l’histoire de la Révolution française et à celle du plus illustre révolutionnaire arrageois devant la maison de Robespierre proche du théâtre. Cette introduction se déroulera face et dans la maison de Robespierre, entre cet homme et « la classe promenade des lycéens qui sont sur les pas de Robespierre » .
Un second tableau évoquera son enfance orpheline illustrée par de passages lus des « Mémoires de Charlotte Robespierre » et, par l’interview d’un historien évoquant le passage du Collège d’Arras à celui de Louis Legrand, les brillantes études. Ce serait l’occasion de mettre en valeur le patrimoine arrageois avec un discours voix off et peut-être un adolescent courant les rues. La rue Ronville, le Collège St-Jospeh et les Hôtels arrageois. ( Hôtel de Guînes ).
Le troisième tableau rapportera son admission au barreau, suivie immédiatement, par l’intervention de Buissart de l’affaire du paratonnerre et les raisons du succès de Robespierre. Lutter contre les préjugés et pour le progrès scientifique.
La transition plus « légère » pourrait être faite par l’allusion à « l’éloge de la tarte. » (interview du Président des Rosatis) et à la présentation de quelques-uns de ses poèmes. Robespierre, l’homme de lettres. Un jeune homme inscrit dans son temps et son milieu social et sa ville, amoureux des belles lettres.
Un quatrième tableau s’attachera à évoquer l’homme de Lettres. Robespierre fait son entrée à l’Académie d’Arras. Suit l’occasion d’aborder ses fameux discours sur « le droit et l’état des bâtards » prononcés les 27 avril et 25 mais 1786. Interview de l’actuel Président de l’Académie d’Arras. Evocation de son adresse à Mme de Kéralio. Ce jeune avocat est en avance sur son temps. La lutte contre l’injustice des préjugés et stéréotypes sociaux. Robespierre du côté des faibles.
Le cinquième tableau abordera successivement les causes célèbres et présentera Robespierre comme l’avocat des malheureux épris de justice et d’égalité des droits des plus faibles : les époux Page l’affaire de Mme Mercer et l’affaire Deteuf. L’égalité des droits devant la justice.La lutte contre les privilèges des ordres .Les préjugés de genre.
Le sixième traitera de l’affaire Dupont. Cette affaire marque la transition entre la position de l’avocat épris de justice et d’égalité et celle de l’homme politique qu’il est en train de devenir. Robespierre contre le despotisme. La défense des libertés et de toutes les formes d’injustice.
Le septième, enfin, évoquera son implication politique à partir de la rédaction des cahiers de doléances et son élection comme député aux États généraux. Les travailleurs les plus pauvres doivent avoir des représentants élus. Des lettres ou des libelles échangés pourraient être lus. Le film s’achèvera sur le départ pour Versailles et la conclusion d’un historien et d’un membre de l’ARBR. La misère et la pauvreté. L’acmé de son engagement : les droits de l’homme, la justice sociale, les libertés.Un révolutionnaire est né.