menu

Accueil > Comprendre la Révolution > Ses différents aspects et conquêtes > Couthon, précurseur de la « Journée du handicap »

Version imprimable de cet article Version imprimable

Couthon, précurseur de la « Journée du handicap »

article proposé par Stéfania Di Pasquale

vendredi 4 décembre 2020

En français

Ce 3 décembre était célébrée la Journée internationale du handicap.
Portrait de Couthon à la Convention

Cette journée a été célébrée pour la première fois dans l’histoire, en France, en 1794 sur proposition de Georges Couthon.

Georges Couthon était membre du comité de Salut public et mourut sur l’échafaud le 9 thermidor en même temps que ses amis les Robespierre et Saint-Just.

Malheureusement, en raison d’une maladie (il souffre de douleurs rhumatismales depuis sa jeunesse) Couthon était, comme on le sait, cloué sur un fauteuil. Cela ne l’empêchait pas de se déplacer fréquemment en mission.

Sa propre situation, et son sens de la justice le rendaient sans doute très sensible au handicap et à la situation des handicapés.

Cette journée s’appelait « le jour de la Fête de la Malchance » [1] destinée à se souvenir et à honorer toutes les personnes qui souffraient d’un handicap et essayaient de le soulager.

Couthon proposa une indemnisation pour ceux qui avaient un handicap parce qu’ils ne pouvaient pas accomplir régulièrement un travail. Cela devait être une mission de l’État.

Vive Couthon !

Article publié sur Facebook dans la page « Storia della Rivoluzione Francese »

Merci à Stéfania Di Pasquale de nous le rappeler à l’occasion de cette journée.

En Italien

Oggi 3 dicembre è la Giornata internazionale della disabilità.
Fauteuil de G. Couthon, Musée Carnavlet

Pensate che questa giornata fu per la prima volta nella Storia inaugurata in Francia nel 1794 su proposta di Georges Couthon, membro del Comitato di Salute Pubblica, che purtroppo a causa di una malattia (forse meningite) gli riportò dei gravi danni, conducendo questo uomo dal cuore immenso alla disabilità.

Questa giornata si chiamava il giorno della« Festa della Sfortuna » in cui si ricordavano e si onoravano tutte le persone chi soffrivano a causa di una disabilità e si cercava di dare sollievo. In più lo stesso Couthon propose un indennizzo per chi aveva una disabilità perché non poteva svolgere regolarmente un lavoro e lo Stato doveva provvedere.

Viva Couthon !
Article publié sur Facebook dans la page « Storia della Rivoluzione Francese »

Merci à Stéfania Di Pasquale de nous le rappeler à l’occasion de cette journée.


[1inscrite au calendrier républicain

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.