menu

Accueil > De la part de nos adhérents > « 1788-1792 La république avant la république » Les 3 R : Révolution, (...)

Version imprimable de cet article Version imprimable

« 1788-1792 La république avant la république » Les 3 R : Révolution, République, ROBESPIERRE : Un ouvrage essentiel à la compréhension des origines proches de la République.

par Bruno DECRIEM, vice-président de l’A.R.B.R.

jeudi 11 novembre 2021

« Un ouvrage marquant illustrant de belle manière l’utilité de notre association visant à réunir histoire savante et populaire, qui fera date, à commander de toute urgence auprès de l’A.R.B.R !.

C’est une publication exceptionnelle qui vient de sortir des presses en septembre dernier à l’occasion du congrès des associations révolutionnaires d’Arras ! D’abord sur la forme : La maison d’édition lilloise de nos amis Laurence et Pierre, le « Geai bleu » a mis tout son professionnalisme pour cet ouvrage de grande qualité. On ne peut que les en remercier sincèrement.

Puis, sur le fond. Certes, il s’agit des actes attendus du colloque d’Arras des 24 et 25 novembre 2017 consacrés à « La république avant la République 1788-1792 » organisé par l’A.R.B.R. en collaboration avec la Société des Études Robespierristes. Certes, on se souvient de ce colloque particulièrement réussi dont Bernard Vandeplas, vice-président de notre association, a été le remarquable maître-d’œuvre. Mais cet ouvrage est bien plus qu’un simple recueil de communications de colloque.

Il est d’abord introduit par des propos liminaires pertinents d’Alcide Carton, notre président, de Christian Lescureux, fondateur de notre association et de BernardVandeplas.

Il ne s’agit pas moins de 13 communications-articles (ici un chiffre porte-bonheur !) des plus grands spécialistes de la révolution française qui se succèdent ensuite, portant leur regard éclairé sur les années révolutionnaires qui précèdent laproclamation de la première République en septembre 1792.

Plusieurs auteurs, Suzanne Levin, Hervé Leuwers, Annie Duprat, Serge Bianchi s’intéressent au cheminement républicain de figures révolutionnaires, à savoir dans cet ordre, Prieur de la Marne, Camille Desmoulins, Rosalie Jullien, Marat.

Robespierre n’est jamais loin, incontournable dans la Révolution du 10 août 1792 et la chute de la monarchie, comme acteur et théoricien de la République sociale et démocratique, comme le montrent Florence Gauthier etYannick Bosc.

Raymonde Monnier, Marisa Linton et Gaïd Andro nous expliquent les concepts de la République en cette période pré-républicaine.

Maxime Kaci nous rappelle l’importance de la circulation des hommes et des idées entre la France et l’Europe du Nord.

Bernard Vandeplas, dans une étude de cas consacrée au département du Cantal, nous montre la complexe maturation de l’idée républicaine en Province tandis que David Andress nous l’explique au sein du Paris révolutionnaire. Philippe Bourdin traite des spectacles théâtraux magnifiant la République sous la Convention à partir de l’exemple marseillais.

La conclusion insiste sur « une histoire de la Révolution toujours vivante » « Objet chaud » selon l’expression heureuse de Michel Vovelle, reprise ici par Christian Lescureux.

Cerise sur le gâteau, le DVD «  Sur les pas de Robespierre » est offert avec le livre. Ce documentaire-fiction, finalement historiquement très crédible, a été remarquablement réalisé par Thomas Gallo et « raconte l’excursion scolaire d’une classe de lycéens partie à la recherche de l’avocat arrageois Maximilien Robespierre. » Ce long métrage de 78 minutes a obtenu un vif succès lors de sa projection le soir du colloque en présence de ses acteurs et réalisateurs.

Un ouvrage marquant illustrant de belle manière l’utilité de notre association visant à réunir histoire savante et populaire, qui fera date, à commander de toute urgence auprès de l’A.R.B.R !

Bruno DECRIEM, vice-président de l’A.R.B.R.