menu

Accueil > Connaître Robespierre > Robespierre, l’avocat artésien > Marie Volta : Robespierre (Marie Volta/Michel Gaches)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Marie Volta : Robespierre (Marie Volta/Michel Gaches)

vendredi 15 avril 2022

Poème moderne sur Robespierre. Quand on sort de Paris par la Porte de Montreuil, la première station de métro a pour nom Robespierre.


À Robespierre
Descend dans le métro
Deux ailes sur le dos
Le vent derrière
Gris comme une souris
L’ange des nuits de Paris

À Robespierre
Descend dans le métro
Tenant par le goulot
La terre entière
Le visage glacé
Un séraphin du pavé

À Robespierre
Saute dans le métro
Un archange clodo
Ceint de lumière
S’accroche aux strapontins
Et passe en tendant la main

J’ suis Robespierre
L’inventeur du métro
Écoutez donc l’écho
De ma prière
Condamné à mendier
Durant des jours des années
Z’auriez pas un franc ou deux,
m’sieur dames ?
Pour Robespierre, un sans domicile fixe...
Un’ petit’ piécettt’ Madam’, pour un bienfaiteur d’ l’humanité...
non ?
bon...

À Robespierre
Remonte du métro
Le monde sur le dos
Plein de poussière
Gris comme une souris
L’ange des nuits de Paris

Paroles écrites en écoutant une musique de Michel Gaches
Marie Volta : Robespierre (Marie Volta/Michel Gaches)
CD ’Le jongleur’, 29 nov. 2014
https://www.youtube.com/watch?v=r1DM5Uh_-BE
http://www.marievolta.com/index.html


Voir en ligne : Collection des chansons et des poèmes de Robespierre et sur Robespierre